Les matins se suivent et se ressemblent
Quand l'amour fait place au quotidien
On était pas faits pour vivre ensemble
Ça ne suffit pas de s'aimer bien
C'est drôle hier on s'ennuyait
Et c'est à peine si l'on trouvait
Les mots pour se parler du mauvais temps
Et maintenant qu'il faut partir
On a cent mille choses à dire
Qui tiennent trop à coeur pour si peu de temps

On s'est aimés comme on se quitte
Tout simplement sans penser à demain
À demain qui vient toujours un peu trop vite
Aux adieux qui quelques fois se passent un peu trop bien

On fit ce qu'il faut on tient nos rôles
On se regarde on rit on crâne un peu
On a tous oublié quelque chose
C'est pas facile de se dire adieu
Et l'on sait très bien que tôt ou tard
Demain peut-être ou même ce soir
On va se dire que tout n'est pas perdu
Et ce roman inachevé
On va se faire un conte de fée
Mais on a passé l'âge on y croirait plus

On s'est aimés comme on se quitte
Tout simplement sans penser à demain
À demain qui vient toujours un peu trop vite
Aux adieux qui quelques fois se passent un peu trop bien

Roméo Juliette et tous les autres
Au fond de vos bouquins dormez en paix
Une simple histoire comme la nôtre
Est de celle qu'on écrira jamais
Allons petite il faut partir
Laisser ici nos souvenirs
On va descendre ensemble si tu veux
Et quand elle va nous voir passer
La patronne du café
Va encore nous dire salut les amoureux

On s'est aimés comme on se quitte
Tout simplement sans penser à demain
À demain qui vient toujours un peu trop vite
Aux adieux qui quelques fois se passent un peu trop bien
Aux adieux qui quelques fois se passent un peu trop bien

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais posts