Les enfants chantent toujours

Michel Berger


Enfants de Tambacoundade la Rossinaou d'ailleursEnfants comme déposés làSous tous les grands froidsSous les grandes chaleursComme étonnés perdus volésPar l'absurdité du dangerD'une vie qu'ils n'ont pas demandéeIls chantent malgré nousIls chantent malgré tous ceux qui acceptent toutQui acceptent de vivre sans amourMais si les hommes se taisentLes enfants chantent toujoursEnfants de Léninakan,de Kalimatanou d'ailleursElevés en dehors du tempsElevés dans le sang et la ferveurComme étonnés dans leurs regardsPar l'absurdité du hasardQui les oublie, là, quelque partIls chantent malgré nousIls chantent malgré tous ceux qui acceptent toutQui acceptent de vivre sans amourMais si les hommes se taisentLes enfants chantent toujours...Qui acceptent toutQui acceptent de vivre sans amourMais si les hommes se taisentLes enfants chantent toujours...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog