Rien qu'un dimanche au bout de la semaineEt de l'encre bleue plein les mainsEt des récréations qui traînentAu milieu des journées sans finParfois tu écris une lettreQue tu ne signes que d'un pointÇa met du soleil à ma fenêtreMais pour toi ça ne résout rienJe te réponds ma lycéenneMoi qui ne suis plus lycéenTu veux quelqu'un qui te comprenneJe te comprends j'essaie au moinsDerrière un maquillage timideUn peu de noir autour des yeuxViens se cacher la peur du videTu penses nous et tu dis jeBien sûr tes parents tu les aimesMais tu dis qu'ils ne comprennent rienCe n'est pas l'avenir qui t'entraîneMais c'est l'ennui qui te retientJe te réponds ma lycéenneMoi qui ne suis plus lycéenTu veux quelqu'un qui te comprenneJe te comprends j'essaie au moinsMême si ta vie commence à peineT'as déjà plus envie de rienEt ce frisson que tu étrennesN'est qu'une larme sans chagrinTa chambre et une grande scèneMais les héros sont en photoEt la voix qui te dit "je t'aime"N'est qu'une chanson à la radioJe te réponds ma lycéenneMoi qui ne suis plus lycéenTu veux quelqu'un qui te comprenneJe te comprends j'essaie au moinsDans tous les disques et tous les livresQui sont le décor de tes mursTu cherches une raison de vivreComme un écho à ton ennuiJe n'ai de toi que quelques lignesQuelques mots écrits à la mainMais à mon tour je te fais signeMême si tu m'oublies demainJe te réponds ma lycéenneMoi qui ne suis plus lycéenTu veux quelqu'un qui te comprenneJe te comprends j'essaie au moinsLe temps qui passe me fait de la peineEt il nous sépare déjàMais tes angoisses et puis les miennesViennent à se ressembler parfoisJe te réponds ma lycéenneJ'aimerais être lycéenJe veux quelqu'un qui me comprenneSi c'était toi ce serait bien

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog