Il y a eu des nuits

Françoise Hardy

exibições 290

Il y a eu des nuitsoù je mourais de toicomme on meurt de faimje pensais à ton soufflequand insensiblementil devient plus rapideet je ne dormais pasquand je te regardaisquand je fermais les yeuxen tout temps en tout lieuj'avais envie de toilorsque je t'ai donné quelques coups de canifc'était pour ne pas perdre tout à fait la raisonc'était pour que tu sois un peu plus attentifque tu ne t'installes pas dans ma soumissiony a-t-il eu trop de temps trop de gens entre nousen ce moment tu vois je n'ai vraiment plus goût à rienet il y a des nuits où je meurs de personnecomme on meurt de quelqu'un