La chanteuse qui a tout donné

France Gall


Allez chanter l'amour à ma placeLes soirs qui naviguent et l'amour qui casseMoi, c'est comme si j'avais tout donnéComme s'il ne restaitQu'une image floue à travers la glaceD'une ou deux chansons qui n'ont plus leur placeComme un balancement d'autrefoisDont il reste quoiQu'un peu de silence du côté du cœurUn calme étrange une étrange douleurUn peu de silence du côté du cœurEst-ce qu'on en guérit docteur !J'ai tout sacrifié à la mécaniqueDe l'émotion du piano électriqueCes milliers de regards inconnusM'ont-ils vraiment vueQue reste-t-il quand la musique s'arrêteDes ampoules de flashs qu'on use et qu'on jetteEt de ma voix et des gestesÉcoutez ce qu'il resteUn peu de silence du côté du cœurUn calme étrange une étrange douleurUn peu de silence du côté du cœurEst-ce qu'on en guérit docteur !Un peu de silence du côté du cœurUn calme étrange une étrange douleurUn peu de silence du côté du cœurEst-ce qu'on en guérit docteur !Un peu de silence du côté du cœurUn calme étrange une étrange douleurUn peu de silence du côté du cœurEst-ce qu'on en guérit docteur !

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog