Vient un homme des champsVient un homme de la villeRiche ou sans argentUn savant, un imbécilePoète ou militaireUn joueur de mandolinePar pitié je ne veux pasMourir vieille filleLa la la j'ai une sœurDe son âge le plus tendreAvait tant de jolis cœursQu'elle ne savait lequel prendreMais quant à moiLe premier qui se présenteSera celui de mon choixEt j'en serai contenteVient un homme des champsVient un homme de la villeRiche ou sans argentUn savant, un imbécilePoète ou militaireUn joueur de mandolinePar pitié je ne veux pasMourir vieille filleMarguerite pourtantQui n'était pas bien jolieSitôt qu'elle eut seize ansLa voilà qui se marieÀ dix-huit ansMit au monde deux jumellesMoi je vois passer les ansEt je suis demoiselleVient un homme des champsVient un homme de la villeRiche ou sans argentUn savant, un imbécilePoète ou militaireUn joueur de mandolinePar pitié je ne veux pasMourir vieille filleJe serai sans reprocheNi plaintive, ni jalouseUne vraie PénélopeUn modèle d'épouseIl pourra boire au caféTout ce que j'économiseMaintenant à vous de jugerSi je vaux la miseVient un homme des champsVient un homme de la villeRiche ou sans argentUn savant, un imbécilePoète ou militaireUn joueur de mandolinePar pitié je ne veux pasMourir vieille fille

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog