La machine à remonter le temps

Indochine


Ouh ! ouh ! ouh ! ouh !ouh ! ouh ! ouh ! ouh !Du fond de son lit dans son sommeilelle pleure de luic'est vendredi qui n'a qu'un rêveet qu'une envieIl n'y a que cette nuit pour être toute seule avec luioublier le temps et de n'être qu'à luiEt vendredi qui a 11 ans elle s'est construitson crime et son rêvec'est une machine à rattraper le tempsEt sans manière elle fout le campvers moi devantet moi je l'apprends et elle m'éprendet par derrière par devantelle aura tout son tempset sans retour en arrièrepour s'enfuir en avantenvole-toi !Mais ne pleure pas ce matin est atteintet ton parfum est clandestin dans ma mainv Mais tous les autres qui trouvent ça-là dégoûtantà qui la faute elle est en avance pour son tempset sans retour en arrièrepour s'enfuir en avantet par derrière par devantelle aura tout son tempsAu fond de son lit elle se retourne avec luiil n'y a que cette nuitpour être seule avec luiMais ne pleure pas ce matin est atteintet ton parfum est clandestin dans ma mainEt emmène-moi faire un touravec toi tous les jourset elle m'a pris à son bordpour toutes les nuits et encoreet sans retour en arrièrepour s'enfuir en avantet par derrière par devantla machine à rattraper le tempsPourquoi tu dors encoreoh ! mais pourquoi tu dors encore...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog