exibições 406

Beethoven

Michel Sardou


Au-delà du monde
Que quelqu'un réponde !
Martyre et guerrière
Violence ordinaire
Palais d'allégeance
Marché d'indulgence
Parmi tant de voix
Le silence est roi
Silence de la mer
Des nuits, d'un désert
Nos cris, nos combats
Qui les entendra ?

Le monde est sourd
Comme Beethoven
Sourd à l'amour
Hurlant sa haine
Hymne à la joie
Et requiem
Chacun pour soi
Et Dieu quand même.

Chef-d'oeuvre en poussière
Splendeur et misère
Fragile et immense
Orgueil, impuissance
Mensonge et mystère
Vengeance et colère
Dans la nuit des temps
Personne ne s'entend.

Le monde est sourd
Comme Beethoven
Sourd à l'amour
Hurlant sa haine
De Walkyrie
En wagnérienne
Tant de génie
Et Dieu quand même.

Et la vie passe en chantant
Harmonie, contretemps
Le monde est un infini poème.

Le monde est sourd
Comme Beethoven
Sourd à l'amour
Hurlant sa haine
Hymne à la joie
Et requiem
Chacun pour soi
Et Dieu quand même
Le monde est sourd
Comme Beethoven.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog