Je me demande comment les mursTiennent encore deboutAprès tant de coups de coups durs,De coups de vent, de flots, de boue.Je me demande comment le toitNe s'est pas arraché,Comment les escaliers de boisNe se sont pas effondrés.On mène une vie qui ressemble à la mortDans la maison en enfer.Quand on s'est blessés, on se déchire encore,Dans la maison en enfer.Je me demande comment les arbresN'ont pas été déracinésEt comment les statues de marbreN'ont pas rougi de nos soirées.Qui peut me dire comment un hommeA fait autant pleurer ?Qui peut me dire pourquoi personneN'a essayé de me sauver ?On mène une vie qui ressemble à la mortDans la maison en enfer.Quand on s'est blessés, on se déchire encoreDans la maison en enfer.Je me croyais un roi maudit,Un prince découronné.Toi princesse d'hégémonie,Nous étions seulement des damnés.Je me demande comment l'amourA résisté à tout,Après tant d'appels au secoursLancés dans le désert des fous.Il faut croire que l'on peut vivre encoreDans la maison en enferEt que l'amour est plus fort que la mort,La paix plus forte que la guerre.Dans la maison en enfer...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog