Si tu rencontrais par hasardUn maçon et un charpentierRénovant un château bulgareDepuis mille ans désenchanté,Ils te diraient que Dieu est mortSans avoir jamais existéEt que la grande horloge tourneEt n'a pas besoin d'horloger.Ils t'ouvriraient peut-être encoreLes lourdes portes d'un tombeauOù le grand architecte dortEnsanglanté dans son manteauEt si tu n'es pas assez fouPour t'initier à leurs secrets,Ils te laisseraient vivre à genouxEt jamais ils ne te diraientQue dans une autre vieTu étais roi barbare.Tout autour de ton litDes chambellans bizarresTe versaient dans des coupesUn flot de raisin bleu.C'était une autre vie,C'était un autre lieu.Et dans une autre vie,J'étais un roi barbare,Que dans mes écuries,Mes plus beaux chevaux noirsAttendaient que la guerreM'appelle à d'autres jeux,Et dans cette autre vie,Que j'étais heureux !Si tu rencontrais par hasardUn maçon et un charpentierRénovant un château bulgareDepuis mille ans désenchanté,Ils te diraient que tu es mortIl y a des siècles de ta vie,Que le ciel se souvient encoreParfois de ton tout dernier criEt pour finir ils t'ouvriraientLa grande Bible des païens,Le livre où dorment les secretsDe l'âge d'or qui fut le tienEt si tu n'es pas assez fouPour t'initier à leurs secrets,Ils te laisseraient vivre à genouxEt jamais ils ne te diraientQue dans une autre vie,Tu étais roi barbare.Tout autour de ton lit,Des chambellans bizarresTe versaient dans des coupesUn flot de raisin bleu.C'était une autre vie,C'était un autre lieu.Que dans une autre vie,Tu étais roi barbareEt dans tes écuries,Tes plus beaux chevaux noirsAttendaient que la guerreT'appelle à d'autres jeux,Et dans cette autre vie,Tu étais heureuse.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir
Composição: Claude Lemesle / Jacques Revaux / Michel Sardou. Essa informação está errada? Nos avise.

Posts relacionados

Ver mais no Blog