J'avais un coin de nuitEt les étoiles y venaientEt quand pleurait la pluiePerçant le voile, elles brillaientJ'avais pas grand-choseJ'avais une roseCouleur de toiDouceur de toiDis, ma muse, tu t'amusesQuand câline, tu dessinesDes souriresQue je n'ai jamais connusDis, ma muse, tu t'amusesInsouciante, tu m'inventesDes sermentsQue je n'ai jamais tenusParce qu'un jour la roseS'arracha les épinesPour qu'amoureuxJ'ose tendre ma main chagrinePrends-moi pour ta belleSon âme est cruelleMais puisqu'il fautJe mourrais pour elleDis, ma muse, tu t'amusesPeu m'importeUne fleur morteDans un mondeQui n'existe que pour toiDis, ma muse, tu t'amusesTu t'entêtes, mais les poètesAujourd'huiCueille leur rimeAux pieds des croix

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog