On se bat toujours quelque part

Salvatore Adamo


Où vas-tu l'ami de ce pas ?Je m'en vais à la guerreDe quelle guerre parles-tu mon gars ?Je ne sais pas je n'en ai que faireCar on se bat toujours quelque partLa guerre commence à me hanterDans les chansons même on s'égareC'est si facile de la chanterD'où viens-tu l'ami de ce pas ?Je reviens de la guerreDe quelle guerre parles-tu mon gars ?Je ne sais plus je n'en ai que faireJe ne sais plus s'ils étaient noirsOu bruns ou jaunes ou comme moiJe me souviens de leurs regardsJe me souviens de leurs "pourquoi"Je me souviens d'un ciel de mortD'un bleu à vous faire croire en DieuS'il n'y avait ce matadorQui vous visait entre les yeuxJe me souviens d'une lumièreQui scintillait de mille larmesJe me souviens d'une prièreQui s'élevait de ce vacarmeEt l'on se bat toujours quelque partLa guerre commence à me hanterDans les chansons même on s'égareC'est trop facile de la chanterJe ne sais plus si j'ai tiréSi j'ai tué et combien de foisMon souvenir est déchiréJe sais que je n'étais plus moiJe vous reviens pour vivre un peuPour commencer à aimer le jourPour me brûler à d'autres feuxPour écouter des chansons d'amourPour oublier....Que l'on se bat toujours quelque partEt on se bat toujours quelque part...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog