Dans un boudoir introduisez un cœur bien tendreSur canapé laissez s'asseoir et se détendreVersez une larme de portoEt puis mettez-vous au pianoJouez ChopinAvec dédainÉgrenez vos accordsEt s'il s'endortAlors là, jetez-le dehorsLe second soir faites revenir ce cœur bien tendreFaites mijoter trois bons quarts d'heure à vous attendreEt s'il n'est pas encore partiSoyez-en sûr c'est qu'il est cuitSans vous trahirLaissez frémirFaites attendre encoreEt s'il s'endortAlors là, jetez-le dehorsLe lendemain il ne tient qu'à vous d'être tendreTamisez toutes les lumières et sans attendreJouez la farce du grand amourDites " jamais " dites " toujours "Et consommezSur canapéMais après les transportsAh ! s'il s'endortAlors là, foutez-le dehors

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir