J'ai un Job, quotidien hors modeFree style au bureau après un bon grogFais pas le ouf, j'étouffe les affairesEtoffe la matière, disloque la grammaireJ'introduis, le produit, me produis au microProduit par Laarso pro du fluide flot. Mort de Cousteau !Frappe comme magnum, microphone au poingAssomme avec un album tome unUne bonbonne à gaz, rap de base, capte les phrasesY a pas de pensées pour ceux qui jasentJe porte les textes et les styles au plus haut niveauTel un top-model en Rabane PacoJe phrase pour les sauvages en Nike-airEt pour ceux qui naissent large dans des liasses en billetsvertsMon son pénètre dans des endroits où ma tête ne passe pasLa vie est étrange gars...Le filou fou, fêlé, fouine, fouille trouve la failleTravail dur comme un danseur de Boogi SaïSalto de mots, flip flap de rimes, coupole de styleCapte la hype, y a pas de Wonderbra dans ma villeWonderbraAvant j'étais plus Stone que Mick JaggerMaintenant plus fou, plus fun que Cindy LauperBlack au mike, qui perce comme Black & DekkerSpeed, bip bip, Woody-WoodpeckerNéo Phileas Fogg pour le tour du globeFaut que tu gobes, dans le sud on m'appelle ClôdeJe peux redonner la vue à Stevie WonderT'y crois, t'y crois pas mais n'appelle pas Tina KiefferVoilà pour le Béaba, et puis, à bas ABBA !je peux pas être cool baba, quand je vois les coup baslà-basJe l'avais déjà dit, jadis à Addis-Abeba"Je peux pas faire du raplapla je représente leWonderbra"WonderbraTour de passe passe, goûte le phrasé MajaxPas de fax, les mots saxent, sur un beat et une basseGrossiste de teck, stock de bloc notesDeal des tas de styles, choc selon l'époqueToujours Solaar en place, sur le waxComme Ducros je me décarcasseConcasse comme la fourrièreReprésente la soufrière, la poudrièreRévolutionnaire, classe ouvrièreDouze Bambi Cruz, font douze millions d'barettesAlerte! J'accumule du style, demain j'arrête !Plasmas, magma, mélodie de Cosma, tosmaCostla plus ...Wonderbra12 x 12 = Bambi CruzLe verbe pousse, comme de l'herbe sur la pelousepyromane, je brûle les pages grâce au briquet-bicCompose le 18, je flambe voilà le tripChimie, chimyo, chimiothérapieDonne-moi le mic, que je parle à CrozemarieMême Flagada, je bouffe le ouf, fraise TagadaPour qu'il s'éclipse Paix à Marie-France CubadaHomme à poigne, cinq cent oneDe Panamane à Amsterdam les dames m'appellent Le Huitième MoineL'homme que l'on nomme le double A, moiMC sans silicone je représente le WonderbraWonderbra

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir