exibições 1.083

{Refrain:}Au nord, c'étaient les coronsLa terre c'était le charbonLe ciel c'était l'horizonLes hommes des mineurs de fondNos fenêtres donnaient sur des f'nêtres semblablesEt la pluie mouillait mon cartableEt mon père en rentrant avait les yeux si bleusQue je croyais voir le ciel bleuJ'apprenais mes leçons, la joue contre son brasJe crois qu'il était fier de moiIl était généreux comme ceux du paysEt je lui dois ce que je suis{Refrain}Et c'était mon enfance, et elle était heureuseDans la buée des lessiveusesEt j'avais des terrils à défaut de montagnesD'en haut je voyais la campagneMon père était "gueule noire" comme l'étaient sesparentsMa mère avait les cheveux blancsIls étaient de la fosse, comme on est d'un paysGrâce à eux je sais qui je suis{Refrain}Y avait à la mairie le jour de la kermesseUne photo de Jean JauresEt chaque verre de vin était un diamant rosePosé sur fond de silicoseIls parlaient de 36 et des coups de grisouDes accidents du fond du trouIls aimaient leur métier comme on aime un paysC'est avec eux que j'ai compris

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog