exibições 178

Tu t'enfermes des heures comme un lion dans une cage,Dans le fond d'un vieux garage.Tape et tape des heures tes accords qui dégagentTu envoies ton cri de rage.J'aime, j'aime ta musique de sauvages.Tu dévoues tes nuits à tes cassettes pirates,A chercher le son qui frappe.Tes mots c'est ta vie, ta musique qui éclate,C'est nos cœurs, nos mains qui battent.J'aime, j'aime tous tes amours qui ratent.Voyou, voyouC'est tellement bien quand tu jouesQu'on est tous, tous comme des fous.Tu mets le désordre partout.Voyou, voyouC'est tellement beau quand tu jouesQu'on se fout tous tout d'un coupDe cette vie qui fait de nousDes voyous.Danse avec les mots qui sont au fond de nous,Et la force qu'il y a dessous.Tape sur nos destins comme on tape sur un clou,Vas-y, vas-y venge nous.Même, même si c'est d'la musique c'est tout.Tu prépares la fête comme on prépare la guerrePour exister par pour plaire.Ta violence refuse tout ce qui est écrit.On est vivant aujourd'hui.Et j'aime, j'aime quand la musique le dit.Voyou, voyouC'est tellement bien quand tu jouesQu'on est tous, tous comme des fous.Tu mets le désordre partout.Voyou, voyouVoyou, voyouC'est tellement beau quand tu jouesQu'on se fout tous tout d'un coupDe cette vie qui fait de nousDes voyous.Joue, joue, joue pour nous.Tu mets le bonheur partout.Voyou, voyou.Joue, joue, joue pour nous.Tu mets le désordre partout.Voyou, voyou.... Joue, joue, joue pour nous.Tu mets la pagaille partout.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog