exibições 212

L'illusionniste

Caussimon Jean-Roger


C'était un illusionnisteAmoureux de son métierTous les gens, dans son quartierDisaient d'lui : c'est un artiste !Dans les manches de son vestonIl a toujours deux pigeonsDans le creux de son gibusIl emporte un lapin russeSous sa cravate lavallièreIl cache un coq de bruyère !parlé : - Cocorico !<tab> - Chut tais-toi !C'était un illusionnisteQui, dit-on, qui, dit-onTout au long d'sa vie d'artistePerdait toutes ses illusions...Mais un soir de mi-carêmeUne jeune fille albinosQui voulait faire la noceLui dit : Emmenez-moi, j'vous aime !Il lui dit : Venez chez moiJ'ai deux pigeons aux petits poisSi vous avez encor faimJ'ferai rôtir le lapinAh ! Cédez à ma prièreY aura du coq de bruyère !parlé : - Cocorico !<tab> - Chut tais-toi !C'était un illusionnisteQui, dit-on, qui, dit-onTout au long d'sa vie d'artistePerdait soutes ses illusions...Quand ses animaux lui semblentBien rissolés et bien cuitsIl s'écrie : C'est donc fini ?On n'travaillera plus ensemble !...Vous n'ferez plus de music-hallVous êtes là dans vos casserolesIl sortit, vit deux agentsEt leur dit, tout en pleurant :Je m'accuse d'avoir, à l'ailMangé mes copains d'travail !Et depuis, l'illusionnisteHabita CharentonOù les médecins aliénistesTrouvent qu'il a trop d'illusions !Eh, oui !

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog