Ils avaient l'air de s'aimer comme avantEt leurs mains se prenaient comme avantEt pourtant quelque chose dans l'airNe chantait plus comme avantMoi qui les connaissaient bienJe les voyaient de très loinMais c'était comme si j'entendaisChaque mot qu'ils se disaientNon, non, pas de phrases inutilesTout est trop difficileIl vaut mieux qu'on se quitteIl y avait au ciel des manèges de tourterellesEt je pleuraisIl y avait le lac et des cygnes dans leurs ailesBlanc comme l'hiver qui m'attendaitEntre elle et lui mon destin se jouaitJe jouais à choisir lequel m'emmèneraitMais mon cœur partagé chaque foisNe se décidait pasIl a tourné le dos, je l'ai vu s'en allerElle a redescendu le sentierEt d'une voix qui tremblait elle m'a dit:"Mon enfant, tu restes avec moi...Tu restes avec moi..."

Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog