exibições 112

Bizarre, bizarre,J'ai toujours un malabar dans la poche.Bizarre, bizarre,Je fais le désespoir de mes proches.J'ai jamais pris les vieux au sérieux,Toujours trouvé les grandes personnesPlus ou moins connes.Bizarre, bizarre, mais trop tard.Les grands, quand ils font la guerre,Ils tombent par terre, panpan : t'es mort,C'est pas du bidonEt quand ils tapent dans un ballonOvale ou rond, c'est pour du pognon.Hibou, chou, caillou, genou,Comment voulez-vousQue je trouve leurs joujoux à mon goût ?Hibou, chou, caillou, genou,Hurler avec les loups,Danser avec les fous,Je prends mes jambes à mon cou.Bizarre...Le chevalier Bayard,Sans peur et sans reproches,Il a la pétoche.Robinson sur son île organise des charters.Le Père Noël roule en limousine.Tout va de travers.Tous les zorros, les supermanSont aux abonnés absents.Parait qu'y a plus de pucelle à Orléans.Hibou, chou, caillou, genou,Rendez-moi ma nounou,Mon babar en caoutchoucEt mes roudoudous.Hibou, chou, caillou, genou,Hurler avec les loups,Danser avec les fous,Je prends mes jambes à mon cou.J'ai jamais voué un culte aux adultes,Toujours trouvé les grandes personnesPlus ou moins connes.Trop tard, trop tard, sans espoir.Bizarre, bizarre,J'ai toujours un malabar dans ma poche.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog