Elle se fait du souci pour sa viesa petite famille s'éparpillesens dessus dessous depuis qu'il est parti,une chose est sûre, elle doit gagner sa vieGagner des sous, ça vous rassurepour payer son loyer, elle travaille à côtéElle se fait du souci pour les lendemains,elle a peur de tout, elle est pleine de chagrin,elle craint pour ses enfants qui traînent dans la rue,dans sa banlieue tendue, c'est la drogue et le sida qui tuentet chaque journal de 20 heuresamplifie sa panique intérieureElle se fait du souci en silenceelle n'a pas beaucoup d'amis et sa vie n'est pas rose,apolitique indifférenceelle ne croit plus la prosedes discours, des cabalesou les promesses électorales.Elle ne se plaint jamais, elle cache ses angoissesexistentielles,tant qu'on a la santé, dit-elle,c'est un cadeau du cielMalgré tous ses soucis, ses longues nuits d'insomniesmalgré tous les malgré, elle reste sourianteElle se fait du souci bien sûr et pourtant ça va mieuxdepuis qu'il est parti, elle ne baisse plus les yeuxlui qui était saoul si souventau moins maintenant il ne touche plus aux enfants(3x)

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog