Dans le canon, le canon, le canon de son fusil, il a mis,Une rose, une rose de son pays que lui a, que lui a donné sa mie;Et c'est comme ça qu'il est parti !{Refrain:}Mon ami, mon ami, tu s'rais mieux au paradis,Car là-bas, à c'qu'on dit, une rose dure plus qu'la vie,Mon ami, mon ami, il n'faut pas t'en étonner, c'est à cause del'éternité.Dans la cartouchière, cartouchière, cartouchière, qu'il atouchéeIl a mis les photos, les photos d'ceux qu'il aimait :Sa vieille mère, sa jument, lui en premier communiant,Et c'est comme ça qu'il est parti !{Refrain, remplacer "une rose" par "lessouvenirs"}Dans le képi, le képi, le képi qu'il a coiffé,Il a mis de l'eau d'pluie, de l'eau d'pluie, puis il a misUne grenouille, une grenouille, une grenouille de sa prairieEt c'est comme ça qu'il est parti !{Refrain, remplacer "une rose" par "unegrenouille"}Quand l'ennemi, l'ennemi, l'ennemi est arrivéIl lui a opposé un bouquet de fleurs fanées, des souvenirs,Une grenouille, en un mot, des mots d'amour.Et c'est comme ça qu'il est resté !{Dernier refrain}Mon ami, mon ami, tu es mieux au paradisCar ici, à c'qu'on dit, les souvenirs durent plus que la vie,Mon ami, mon ami, il n'faut pas t'en étonner, c'est à cause del'éternité.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog