Ils ont toujours un villageUne histoire ou un surnomPar les traits de leur visageOn sait presque d'où ils sontLa famille est de FavoneDe Sartène ou de PorraEt Dieu sait si l'eau est bonneDans les sources par là-basSi la porte est entr'ouverteOn peut apporter son cœurL'amitié vous est offerteSans manières, avec bonheurDans le tonneau que l'on perceEt l'agneau qui cuit déjàDans la myrte que l'on verseEt les mots qu'on ne dit pasC'est ici dans leur silenceQue je viens chercher la paixLa sagesse et l'insouciancePour y garder mes secretsJe m'y sens comme en familleDans la chaleur d'autrefoisQuand les odeurs de reviaSe réveillent au feu de bois...Quand l'histoire y prend les armesLe bonheur s'y gagne aussiLa colère à fleur de larmesLe cœur au bout du fusilLe feu coulant dans leurs veinesBrûle aussi dans leurs mémoiresPour fêter ceux qui reviennentAu soleil de leur regardQue les hommes y chantent ensembleD'un seul cœur, et par magieC'est l'amour qui les rassembleEt l'espoir qui les unitEt des siècles de révolteDe ferveur et d'harmonieDonnent au miel qu'on y récolteL'avant-goût du paradisIls sont porteur de légendesMais leur vie n'y suffit pasCar leur mémoire est si grandeQu'on y perd à chaque pasComme au cœur de la montagneLorsqu'au détour de la nuitLeurs chansons vous accompagnentIls ressemblent à leur paysIls ont toujours un villageUn histoire ou un surnomPar les traits de leur visageOn sait presque d'où ils sontEt si l'argent, les misèresL'espérance ou bien l'amourLeur font passer des frontièresPour s'en aller sans retourIls sont Corses et ils le restent pour toujoursIls sont Corses et ils le restent pour toujours

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog