exibições 188

Petite fille

Yves Duteil


Petite fille qui ris dans ma maison,Tes yeux sont des soleils, ton cœur un horizon.Tes cheveux de ruisseau coulant sur tes épaules,Tu t'envoles et me frôles.Un grand vent est entré dans ton cœur un matinPour chasser les nuages au fil de tes chagrins,Et tu sais déjà dire les plus beaux mots d'amourQue j'ai su dire un jour.Petite fille, ton cœur c'est ma maison,Tu vis dans un soleil qui défie les saisons.Il faut garder ton âme aussi claire que l'azur,C'est un souffle d'air pur.J'ai la gorge serrée quand je pense à demain.Ce garçon qui viendra me demander ta main,C'est déjà mon ami, c'est déjà mon copain.Comme tu as grandi soudain !Petite fille, tu dors dans ma maison,Et pendant ton sommeil, moi, j'écris des chansons.Je n'ai jamais aimé d'un amour si profond,D'un amour si profond.La vie ne m'avait fait de cadeau plus subtilQue la pincée de sel qui brille entre tes cilsDepuis que ton destin s'enroule à mon histoire.Regarde ton miroir !On dirait que le monde a créé le printempsPour fêter tes quinze ans.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog