C'est doux, c'est du veloursMais c'est jamais toujoursC'est un joli parcoursMais c'est jamais toujoursOn s'promet, c'est toi et moiJusqu'à c'qu'la mort nous sépareEt on grave des cœurs déjàTranspercés de part en partOn rêveMais faut bien qu'les histoires s'achèventQu'une mainSur les baisers d'Morgan et GabinInscrive le mot "fin"C'est beau, c'est du glamourMais c'est jamais toujoursC'est un morceau de bravoureMais c'est jamais toujoursOn se croit bénis, on se croit fortsComme des divinitésEt on s'passe des anneaux d'orPour défier l'éternitéOn se griseMais faut bien qu'les histoires finissentQue d'là hautSur Juliette et sur son RoméoRetombe le rideauOn rêveMais faut bien qu'les histoires s'achèventQu'une mainSur les baisers d'Morgan et GabinInscrive le mot "fin"On se griseMais faut bien qu'les histoires finissentQue d'là hautSur Juliette et sur son RoméoRetombe le rideauOn rêveMais faut bien qu'les histoires s'achèventQu'une mainSur les baisers d'Morgan et GabinInscrive le mot "fin"....

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir
Composição: Georges Lunghini / Raymond Donnez. Essa informação está errada? Nos avise.

Posts relacionados

Ver mais no Blog