La ville de New York en photoun drapeau blanc sur les drapeauxle sens de l'humourquelques notes d'un piano toujoursC'est ma prière pour les temps qui viennentc'est ma prière païenneque Dieu protège toujours mes parents mes amiset qu'il me donne si possiblel'envie de vivre encore plus fortdans la grisaille des villesmettons-nous d'accordje ne'demande pas grand chosene argent ni bouquets de rosesje veux seulement garder pour moiLa ville de New York en photoun drapeau blanc sur les drapeauxle sens de l'humourquelques notes d'un pianoun ciel d'Italie tout là-hautun peu de parfum sur la peauet beaucoup d'amourc'est mon cadeauJ'ai peur du monde et des temps qui viennentj'ai peur de dire je t'aimeque Dieu protège mon cœur des coups de cœur facileset qu'il me donne si possiblela force d'être toujours moidans les instants fragilesoù je ne saurai pasje n'demande pas grand choseni argent ni bouquets de rosesje veux seulement garder pour moiLa ville de New York en photoun drapeau blanc sur les drapeauxle sens de l'humourquelques notes d'un pianoun ciel d'Italie tout là-hautun peu de parfum sur la peauet beaucoup d'amourdont je vous fais cadeaudont je vous fais cadeau cadeau

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog