exibições 153

Entre Lyon et Barcelone

Nilda Fernández


Elle me passe son hamburgerÇa fait 12 francs 80Elle me demande si je suis espagnolJe lui demande à quoi ça se voitElle me dit : " c'est les pesetasDans votre porte-feuille "Je sais pas où je suisÇa c'est acquisEn tout cas j'sais que je suisEn train d'être entre deux trainsEntre Lyon et BarceloneElle ma passe mon hamburgerY a trop de ketchup j'en ai peurElle me dit que c'est marrantSes parents sont de là-basElle a bien failli s'y marier y a deux ansElle me dit : " mon pèreEst mort d'un cancer "Elle me dit : " ma mèreA élevé toute seuleMes onze sœurs et mes frères "Je lui rappelle ses vacancesDans son fast food de ValenceMoi ça me fait rien comme çaD'avoir rien de mieux à faireMais ça devrait arriverY a du ketchup qui a coulé dans ma bière" salut ! " y a quelqu'un qui passeAu vu de son crâne c'est un bidasseIl lui demande des nouvellesElle lui dit que ça l'inquièteDepuis le temps qu'elle reçoit plus de lettresEt elle m'explique" je suis fiancée, à trois jours de son départIl devait s'engagerOn s'est connu trop tardIl s'ennuyait tellementQu'il est parti au LibanIl est parti volontairePour avoir l'air de faire la guerre "Elle sort un carnet de photosPar dessus la pile de plateaux :" Ca c'est moi chez lui, ça c'est moi ici,Ça c'est moi à Noël, ça c'est lui "Je le vois bienJouer aux indiensEt faire des mouvements de troupesDans les bordels de BeyrouthJe me penche sur le comptoirDeux bises et au revoirElle tend encore la jouePuisque c'est trois chez nousJ'ai fini mon hamburgerMon train part tout à l'heureY a pourtant quelque chose qui déconneEntre Lyon et BarceloneHay algo que no funcionaEntre Lyon y Barcelona

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog