Là-bas il fait chaud on boit l'eau du cocoSous les cocotiers les filles sont doréesLes maillots mouillés et les bondes à bomberÇa sent le colombo les plats épicésY a du zouk à fond des fruits de la passionFrankie Vincent est le saint patronOn coupe la canne pour en prendre le sucreMélanger citron vert et rhum Tois RivièresBoulogne ou Lavoli et oui c'est clairClair comme l'eau comme l'eau de la merJ'y vais quand c'est gratuit congés bonifiésDis moi Timal est ce que tu connaisSuis moi dans les hauteurs de la SoufrièreJe suis le guide touristique qui t'emmène en Basse TerreOn tape une pointe pour aller à la pointeFais du frotter-frotter et les gens qui s'éreintentMa mère est née là basMon père est né là basMoi je suis né iciDans la misère et les crisMa mère est née là basMon père est né là basMoi je suis né iciDans la misère et les crisC'est le deuxième couplet j'espère qu'on va cliperTu pourras voir la tristesse de mon quartierIci tout est gris ça s'appelle ParisLes rues sont mortes les filles décoloréesPour rester bronzées elles brûlent sous UVToujours fâchée la fille de la villeEst agressive comme un flic en civilIl y a comme une odeur de gaz sur les Champs ElyséesEt les bombes pètent dans le RERMa mère est fatiguée je la laisse respirerJe vis de mon côté et tente de subsisterArrête de râper me crie-t-elle toute la journéeCe n'est pas sérieux trouve un métierFumer ça donne faim je suis Arsène LupinJe tape AED même sans les mainsSur mon canapé on est moins serrésC'est sûr certains se sont fait soul'verJe pense aux novices et n'oublie pas mes complicesMa mère est née là basMon père est né là basMoi je suis né iciDans la misère et les crisMa mère est née là basMon père est né là basMoi je suis né iciDans la misère et les crisJ'veux porter des shorts de toute ma vieAvec mon escorte quitter ParisManger du poisson grillé sur la plage du GosierEt prendre des bains de mer avec le ministèreMais je me suis noyé je ne sais pas nagerLes rues sont profondes et mènent toutes au boulevard NeyComment s'en sortir pour la fille du quartierElle croit que pour percer il faut se faire trouerCertains jouent au foot et veulent devenir prosD'autres dealent et rêvent de kilosLes seringues mortes se ramassent à la pelleSur les trottoirs de la rue La ChapelleOn protège nos fils de tout ce viceDans les cours d'école on ne sniffe plus de colleDrogue et alcool ont pris le monopoleMa vie n'est pas simple elle n'est pas funkyMoi je suis né ici et mon enfant aussiMa mère est née là basMon père est né là basMoi je suis né iciDans la misère et les crisMa mère est née là basMon père est né là basMoi je suis né iciDans la misère et les cris

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog