Une cavale couraitUne cavale sautaitUne cavale bondissaitDe rive en rive elle fuyaitDe pré en pré elle nous narguait{vocalises}Le roi de France la vitEt le roi en eut envieComme on a envie de la danseComme on a envie de la chanceComme on a envie d'être heureux{vocalises}Par peur le grand chambellanLes marquis et jusqu'au dernier des courtisansDans tout le pays ce ne fût qu'un cri :Rattrapez la cavale !Mais la cavale couraitMais la cavale sautaitMais la cavale bondissaitDe rive en rive elle fuyaitDe pré en pré elle nous narguait{vocalises}Le roi de France essouffléMais le roi exaspéréFit donner l'ordre au chambellanDe donner l'ordre aux courtisansDe donner l'ordre aux paysansDe tuer la cavale{vocalises}Par peur le grand chambellanLes marquis et jusqu'au dernier des courtisansDans tout le pays ce ne fût qu'un cri :Achevez la cavale !Mais la nuit devint si noireLa cavale était si blancheQu'elle disparutDans un rayon de lune au fond de l'étéLa morale de l'histoireC'est que même un roi de FranceNe peut attraperLa chance quand elle ne veut pas s'arrêterEt depuis ce tempsLa plupart des gensLaissent fuir la cavale{vocalises}Et la cavale cour'raLa cavale sauteraEt la cavale bondiraDe siècles en siècles elle fuiraDe vous à moi elle passera

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog