On était partis faire une ballade en bateauElle m'a dit tu devrais emporter un chapeau de pailleC'était le trois juillet vers onze heures du matinL'horizon ressemblait à un dessin de carte postaleJohn parlait des poissons je regardais au loin sur l'océanEt le bruit du moteur l'obligeait à crier de temps en tempsElle était juste auprès de moi décoiffée par le ventOn a trouvé une crique à l'heure du déjeunerEn quittant le bateau elle s'est accrochée à mon brasJ'ai pêché des oursins, la mer m'a fait du bienJohn m'a dit en riant : J'ai grillé du requin pour toiJ'ai bu du vin rosé, on entendait crier les goélandsPlus tard on s'est baignés à l'heure où le soleil étaitbrûlantElle était juste auprès de moi mouillée par l'océanOn est restés longtemps allongés sur le sableA regarder le ciel à écouter danser les vaguesEn ramassant son sac elle m'a dit sois gentilAllume une cigarette et restons un peu sur la plageJohn et Marie disaient qu'ils avaient pris un coup d'soleil dansl'dosElle m'a tendu les mains pour l'aider à monter sur le bateauElle était là tout contre moi sa peau contre ma peauOn était partis faire une ballade en bateauElle m'a dit tu devrais emporter un chapeau de paille

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog