J'aurais voulu te dire les signaux dans la nuitles ombres ou je me cache pour écouter la pluiej'aurais voulu te diremes rêves à venirmais t'as voulu partiralors je les déchirej'aurais voulu te dire les parfums qui me touchentles secrets de mon âme juste un doigt sur la bouchej'aurais voulu te direa ton premier souriremes plus violents déliresle goût de mes désirset des tonnes de je t'aime a l'est d'Edendes mots fous qui résonnent dans les rues de Romedes murmures interdits au fond de l'Asieet mes yeux dans tes yeux y mettre le feuj'aurais voulu te dire ce qu'on n' dit à personnea l'heure ou je chavire mon corps qui s'abandonnej'aurais voulu te dire des tendresses à mouriret pour te retenir les mensonges les pireset des tonnes de je t'aime a l'est d'Edendes mots fous qui résonnent dans les rues de Romedes murmures interdits au fond de l'Asieet mes yeux dans tes yeux y mettre le feuet des tonnes de je t'aime a l'est d'Edendes mots fous qui résonnent dans les rues de Romedes murmures interdits au fond de l'Asieet mes yeux dans tes yeux y mettre le feu

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog