La chanteuse du dancing

Mars Betty


Elle était chanteuse dans un dancingElle paraissait habillée en smokingEt toutes les femmes étaient folles de madameFolles de madameElle aimait les longues cigarettesIl fallait voir tanguer sa silhouetteDans la fumée du bar le samedi soirSamedi soirQuand les lumières étaient très bassesElle parlait même de Las VégasElle connaissait quelqu'unUn AméricainQui lui offrit un soir d'extaseComme elle avait chanté du jazzUne voiture tout en topazeEn topaze !Elle était chanteuse dans un dancingElle paraissait habillée en smokingEt toutes les femmes étaient folles de madameFolles de madameElle aimait mettre à son répertoireLe désespoir des grandes chansons noiresElle faisait pleurer même les hommesMême les hommes.Elle chantait d'une voix comme inquièteElle fermait ses paupières violettesEt puis sortait d'un air vraiment fatalVraiment fatalAujourd'hui elle vend des journauxEt ses photos décorent son pianoLa vie d'artiste ça n'est pas toujours tristeToujours tristeIl faut la voir sur son véloQuand elle apporte ses journauxSur la tête un chapeauQuand il ne fait pas beauEt lorsque les lumières sont bassesElle parle encore de Las VégasUne voiture tout en topazeEn topaze !Elle était chanteuse dans un dancingElle paraissait habillée en smokingEt toutes les femmes étaient folles de madameFolles de madameElle aimait mettre à son répertoireLe désespoir des grandes chansons noiresElle faisait pleurer même les hommesMême les hommes.la la la la la ..........

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais posts