exibições 210

Une femme avec une femme

Elli Medeiros


Deux femmes qui se tiennent la mainÇa n'a rien qui peut gêner la moraleLà où le doute s'installeC'est que ce geste se fasse sous la table.Quand elles sont seules, comme elles n'ont rien à perdreAprès les mains, la peau de tout le resteUn amour qui est secretMême nues, elles ne pourraient le cacherAlors, sous les yeux des autresDans la rue, elles le déguisent en amitiéL'une des deux dit que c'est mal agirEt l'autre dit qu'il vaut mieux laisser dire.Ce qu'ils en pensent ou disent ne pourrait rien y faireQui arrête les colombes en plein volA deux au ras du solUne femme avec une femmeJe ne veux pas les jugerJe ne veux pas jeter la première pierreEt si, en poussant la porteJe les trouve bouche-à-bouche dans le salonJe n'aurais pas l'audace de tousserSi ça me dérange, je n'ai qu'à m'en allerAvec mes pierres elles construiraient leur forteresseQui arrête les colombes en plein volA deux, au ras du solUne femme avec une femmeL'une des deux dit que c'est mal agirEt l'autre dit qu'il vaut mieux laisser direCe qu'ils en pensent ou disent ne pourrait rien y faireQui arrête les colombes en plein volA deux, au ras du solUne femme avec une femmeQui arrête les colombes en plein volA deux, au ras du solUne femme avec une femme

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog