J'aime bien les moutons.Ce que je n'aime pas,C'est de marcher au pasComme un petit soldat,Et d'aller où ils vont.Non, non, non.J'aime bien les moutons.C'est gentil. C'est tout blanc.C'est très obéissant.Ce qui est moins marrant,Les moutons, on les tond.Mais il est peut-être déjà trop tardPour abandonner le troupeau,Un beau matin, sans m'en apercevoir,J'aurai de la laine sur le dos,Comme un mouton.J'aime bien les moutons.Ce que je n'aime pas,C'est de marcher au pasComme un petit soldat,Et d'aller où ils vont.Non, non, non.J'aime bien les moutonsQuand je suis le berger.C'est gentil,C'est mignon,L'été, à Saint-Tropez,Les moutons en jupon.Mais il est peut-être déjà trop tardPour abandonner le troupeau,Un beau matin, sans m'en apercevoir,J'aurai de la laine sur le dos,Comme un mouton.J'aime bien les moutons,Mais, malheureusement,Parfois, quand ça leur prend,Ils s'en vont en bêlantSe jeter comme des fousDans la gueule des loupsOu dans celles des lions.Pauvres petits moutons...Pauvres petits moutons...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog