exibições 181

Un piano pleure à varsovie

Morisod Alain


Un piano pleure à VarsovieOn veut l'empêcher de chanterOn étouffe ses mélodiesL'amour n'a plus droit de citéLa neige et les matins sont grisLe froid pénètre jusqu'au cœurLa liberté n'est plus qu'un leureEt Frédéric pleureLes enfants qui s'aimentOù iront-ils danserLa ville a figure de carêmeOn y marche au pas cadanserLa campagne noire et frileuseSemble d'elle même porter le deuilLes oiseaux tristes se recueuillentLe ciel est bas, maisons videsUn piano pleure à VarsovieOn veut l'empêcher de chanterSon âme n'est pas assouvieSon cœur croit à la libertéIl attend dans les matins grisQue reviennent les jours meilleursMais il ne peut chanter pour l'heureEt Frédéric pleure

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog