Toi qui regarde la mer tu es seul avec tes souvenirsEt malgré tout ce bleu tout ce vert tu es triste a mourirMais quand tu fermes le yeux un refrain qui te parles en argotFait valser tes souvenirs avec l'odeur du métroChacun s'évade a sa façon chacun son rêve papillonToi qui regardes la mer tu ne vois même plus l'horizonTu regardes vingt ans en arrière et c'est loin et c'est bonParis existe toujours et quand vient le printemps on peut voirLes voyous flâner autour des marronniers des boulevardsLes yeux fixes sur un jupon tu te souviens papillonToi qui regarde le ciel tu n'es plus qu'un pauvre homme exileAccable par le poids du soleil par le poids du passeMais quand le soir tu t'endors en pensée tu retournes chez toiTe voila dans ton décor ton p'tit hôtel ton tabacC'était tout ça ton univers toi qui regardes la mer

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog