La la la la la lèreLa la la la la laLa la la la la lèreLa la la la la laDans une vieille ruelletout près de la citadelled'Ajacciodans la nuit toujours si belleon entend des ritournelles,des bravosLes touristes en baladeécoutent les sérénadesdu payset plus rien n'a d'importancequand une ancienne romancevous séduitAjaccio, Ajaccio *aux sons des guitaresviennent filles et garçonsAjaccio, Ajaccioet chacun y chante sa chansonla la la la la lèrela la la la la la {x2}Le temps passe comme un rêvetour à tour chacun se lèvepour chanteret l'on chanterait encores'il ne fallait à l'aurores'arrêterMais les cœurs de tous les corsesbattent avec plus de force,de chaleurquand s'éléve l'ajaccienneque pour finir ils reprennenttous en chœurAjaccio, Ajaccioaux sons des guitaresviennent filles et garçonsAjaccio, Ajaccioet chacun y chante sa chansonAjaccio, Ajacciosi Napoléon revenaitprès de sa maisonAjaccio, Ajacciolui aussi chanteraitsa chansonL'enfant prodigue de la gloireNapoléon, Napoléon

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir
Composição: Francisco Jean Lopez / Maurice Lehmann / Raymond Ovanessian. Essa informação está errada? Nos avise.

Posts relacionados

Ver mais no Blog