Mademoiselle, attendezVous emportez mon cœurDans votre sac à mainEt si vous le gardezVous ferez son bonheurEt plus encore le mienEst-ce l'amour, est-ce l'étéQui se promène à vos côtésUn sourire ingénu,Noyé dans la cohue d'un aéroportOu d'une gare de banlieueQui devienne en ces lieux mon île au trésorLe parfum étrangeD'un démon ou d'un angeMe fait tourner la têteEt le ciel s'entrouvreSoudain, je me découvreUne âme de poèteElle est si belle, que je chancelleMademoiselle, attendezVous emportez mon cœurDans votre sac à mainEt si vous le gardezVous ferez son bonheurEt plus encore le mienEst-ce l'amour, est-ce l'étéQui se promène à vos côtésBoulevard Saint Germain,Je la retrouve enfinOu du moins, elle lui ressembleCes cheveux sont plus blondsPeut-être un peu plus longsMais c'est une question d'angleElle s'attarde, elle me regardeMademoiselle, attendezVous emportez mon cœurDans votre sac à mainQui bondit hors du sac à mainQui ça? Un gros mari herculéenMa, ma, mademoiselle, attendezJ'avais cru voir mon cœurDans votre sac à mainMademoiselle, excusezCe n'était qu'une erreur

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir