C'est pour les mecs du hall ! ouais !et pour tous ceux qui craquent !
Pour les frères ouais ! ceux qui , ceux qui braquent !
Un style fran jeu pour les frangins qu'on le mal du pays !
C'est pour les mecs du Hall, teddy ou tréhi !

Sortie tout droit du hall, là où les jours ne sont que des sales journées !
Keudal de drôle, depuis trop jeune je mate les joints tourner !
Enfant du hall, et je sais bien que plus tard je le regretterai !
Fréro j'ai que des brais ho, et pas de traitre qui me suivent de très près!
Et là où je vis, y'a beaucoup de bruit même quand y'a peu d'histoires !
Chez nous l'angoisse, c'est tout les jours c'est pas que le jeudi soir !
Le crane en deuil, dans le batiment 31 bunker !
C'est coute que coute et mes coups de queue quand j'ai mes coups de cœur !
Le style de mec qui fume toujours pépère au fond du hall !
Qu'attend jamais ! Celui qui joue toujours son foutu rôle !
Tout est pénible et quand tout est blindé y faut que je pénètre !
Et je suis peiné de voir cette pute d'école nous stopper net !
Peu d'intérêt à me faire enterrer par l'interimaire !
Une vraie vie de chien et je passe du docteur au vétérinaire !
C'est pour mes potes ! j'ai bien dis pour mes potes et rien que mes potes !
Et va pas croire que tous les potes de mes potes sont mes potes !

Refrain

C'est pour les mecs du hall, les frères malfrats et mêmes les potes hônnetes !
Qui passent leur temps à déboiter ces chiennes de boîtes aux lettres !
Jamais trop loin ! toujours en planque là les francs s'isolent !
Et quand je franchis le hall, j'ai l'impression de sonner chez francis Holmes !
Langage du bloc, pour les gars glauque qui perdent la maîtrise !
Moi et ma vie toujours parfumés à la fumée grise !
La rage nous boxe, plus je t'en parle et plus le temps passe !
Je sais ce que c'est !je sais que ça fait lorsqu'elle est juste en face !
Quand elle t'aspire ça fait trembler le bloc et des tas de corps !
Et des tas de cœur, quand elle t'admire ça fait des tas de morts !
Les mecs du hall ! le type de type incompris qu'on craint !
Style dangera man, le genre de jeune tarés qu'on rien contraint !
Mes mecs du hall ! et pour mes gens nerveux qui laissent venir !
N'oublie jamais , y'a ceux qui tiennent et ceux qui se laissent tenir !
Equipe de banlieusard, dans la fumée je suis venu rapper ma haine !
Quand c'est la merde et que les miens se perdent mon rapréveille ma haine !
Eclater le monde , y'en a tellement qui trouveraient ça mortel !
Foutre le bordel, niquer les portes pour que la tune déborde !
Pété au blund, quand c'est lété on aime casser des têtes, masser des mecs !
Lassés de passer pour rammasées les dêttes !
Ulis décor, et tout va bien quand y'a le dollar qui rentre,
Et si tu me braque , fait ça tranquille, n'ai pas la main qui tremble !

Refrain

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir