Devant l'éternel j'vous jure qu'j'en ai vuDes grandes des belles des moches et des torduesTous les ports du monde ont chacun la leurCelle qui vous plombe à cent dollars de l'heureY'en a toujours une pour t'emballer le cœurUne qu'est plus douce plus gentille que ses consœursQui t'dit c'est ok parfois je t'aimeUne qui te promet d'attendre que tu reviennesMais qui se gêne pas pour y retourner quand mêmeMartiniquaise partit niquerUne Angolaise partit se faire angolerUne Thaïlandaise faite pour taillerUne Mexicaine excitante excitéeDans ces bordels je peux dire que j'ai aiméLes jouvencelles comme les vielles édentéesPourvu qu'ça respire et pis qu'ça bougeEt qu'ça m'fait rire sinon c'est le carton rougeMais chaque fois y a une petite qu'est pas pareilQu'a les yeux plus grands qu'la mer et le cielQui te prend toute la tête comme un soleilQui te fait la fête qui connaît pas le sommeilQui te ta tête en prenant ton oseilleArmoricaine armoiriséeUne Brésilienne qui s'appelait RogerUne Sicilienne qu'avait pas de frèresUne Irlandaise terminée à la bièreJ'en ai tellement fait dans tous les paysJ'ai l'impression de naviguer rue de St-DenisDe toutes les couleurs de toutes les racesY a des p'tites sœurs qui ont laissé des tracesÀ chaque escale le grand amour m'attendQuand je craque j'fais pas semblant je saute dedansPourvu que je tienne une caisse j'y pense trop fortJ'suis comme un clebs fidèle jusqu'a le mortÀ la tigresse qui s'occupe de mon corpsBergère Allemande qui aboyaitUne Portugaise qui avait 60 balaisUne Égyptienne qui f'sait les fouillesUne vénérienne qui refilait la chtouilleCap sur les îles cap sur les coloniesUne beauté black et je repeuple les AntillesQuelques chausses en flamme à chaque foisPour une d'ces dames j'ferais n'importe quoiP'tet même bien que j'arrêterais de picolerD'être marin et devenir quincaillierNe plus avoir qu'elle comme ciel de vieLui dire qu'elle est belle et qu'c'est pour la vieOublier le bordel indéfinitifUne Londonienne qu'était toute molleEt une Tartare absolument mongoleUne Suédoise qui suait dureUne Miss pole nord ou un phoque j'suis pas sûrMartiniquaise partit niquerUne Angolaise partit se faire angolerUne Thaïlandaise faite pour taillerUne Mexicaine excitante excitéeArmoricaine armoiriséeUne Brésilienne qui s'appelait RogerUne Sicilienne qu'avait pas de frèresUne Irlandaise terminée à la bièreBergère Allemande qui aboyaitUne Portugaise qui avait 60 balaisUne Égyptienne qui f'sait les fouillesUne vénérienne qui refilait la chtouilleUne Londonienne qu'était toute molleEt une Tartare absolument mongoleUne Suédoise qui suait dureUne Miss pole nord ou un phoque j'suis pas sûr

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog