Il y a là la peinture, des oiseaux, l'envergure,
Qui luttent contre le vent
Il y a là les bordures, les distances, ton allure,
Quand tu marches juste devant

Il y a là les fissures, fermées les serrures,
Comme envolés les cerfs-volants
Il y a là la littérature, le manque d'élan, l'inertie, le mouvement
Parfois on regarde les choses, telles qu'elles sont, en se demandant pourquoi
Parfois on les regarde, telles qu'elles pourraient être, en se disant pourquoi pas
Il y a là là là, si l'on prenait le temps, si l'on prenait le temps
Il y a là la littérature, le manque d'élan, l'inertie, le mouvement
Parfois on regarde les choses, telles qu'elles sont, en se demandant pourquoi
Parfois on les regarde, telles qu'elles pourraient être, en se disant pourquoi pas

Il y a là les mystères, le silence, sous la mer
Qui luttent contre le temps
Il y a là les bordures, les distances, ton allure,
Quand tu marches juste devant
Il y a là les murmures, un soupir, l'aventure,
Comme emmêlés les cerfs-volants
Il y a là la littérature, le manque d'élan, l'inertie, le mouvement
Parfois on regarde les choses, telles qu'elles sont, en se demandant pourquoi
Parfois on les regarde, telles qu'elles pourraient être, en se disant pourquoi pas
Parfois on regarde les choses, telles qu'elles sont, en se demandant pourquoi
Parfois on les regarde, telles qu'elles pourraient être, en se disant pourquoi pás.

Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir
Composição: Gaëtan Roussel · Esse não é o compositor? Nos avise.
Enviada por Sibely, Traduzida por renata
Viu algum erro na letra? Envie sua correção.