Y paraît qu'ça fait vingt ans qu'elle a pas pris un bainQu'ses sous-vêtements se sont soudés su'ceux d'avantY paraît qu'elle a des gales su'ses jambesEt pis qu'a les donnerait à manger à ses soixante-dix-sept chatsPour qu'y vivent éternellementC't'écœurantMarie-LouiseLa vieille femme du village est victime de comméragesJ'sais pas si c'est vrai j'sais pas si c'est vraiVa donc savoir l'histoire de Marie-LouiseParaît qu'un d'ses chats est si féroce et si voraceLa nuit y faut l'enfermer dans une cage de brassY paraît que c'est un énorme matouQuand y est en diable y saute au corps y saute au couY peut griffer jusqu'à la mort de celui qui ose s'aventurerPrès du décorDe Marie-LouiseLa vieille femme des moulins a fait placoter ses voisinsMoé c'est m'sieur l'curé qui me l'a conté y a tellement deoui-direSur Marie-LouisePis y paraît aussi qu'ça sent l'pipi pis l'vieux vomiQuand a t'arrête pour te d'mander quelle heure qu'y peutêtreY paraît qu'a mange d'la bouffe pour les chatsEt pis qu'est pareille à'vieille sorcière dans franfreluchePetite hutte patte de poule cours petite cours cours coursMarie-LouiseLa vieille femme du village est victime de comméragesJ'sais pas si c'est vrai j'sais pas si c'est vraiVa donc savoir l'histoire de Marie-LouiseY paraît qu'ça fait vingt ans qu'elle a pas pris un bainQu'ses sous-vêtements se sont soudés su'ceux d'avantY paraît quand l'ambulance est arrivée ils l'ont rentrée àl'hôpitalIls l'ont pognée ils l'ont trempée dans le mazoutComme une vieille poêle enduite de croûteAh oui je l'aurai dans la mémoire longtempsMarie-Louise a rendu l'âmeSa carapace était pus là pour la protéger d'la rapaceMarie-LouiseLa vieille fille des moulins c'est ben d'valeur a's'est éteintC'est monsieur l' curé qui me l'a contéeVa donc savoir l'histoire de Marie-LouiseL'histoire de Marie-Louise

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog