exibições 120

Les prénoms effacés

Boyer Lucienne


Dans le creux béant d'un grand chêneDes fourmis rouges font la chaîne,Rongent, creusent, font mille effortsContre le vieux géant qui dort.Mais des jours d'été et de sève,Il conserve de si beaux rêvesTant de jolis prénoms d'amantsQui disparaîtront lentement{Refrain:}Combien d'amoureux il a vu passer,Combien de prénoms se sont enlacés !Combien de serments, de fausses promessesSe sont échangés sous son ombre épaisse !Combien d'amoureux ivres de plaisirOnt gravé gaiement tous leurs souvenirs !Qui dira le sort des amants lassésDont les doux prénoms se sont effacés.Sous le regard d'une pinsonneNous avons gravé cet automneNos prénoms, en nous promettantDe les retrouver au printemps.Mais le chêne aux saisons fleuriesRetrouvant un peu de sa vieGardera-t-il dans les beaux joursLe grand secret de notre amour ?{Refrain}

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog