Dix ans de poèmes en bataillesQue nous étrennons notre amourPerpétuelles fiançaillesQui m'étonnent encore chaque jourA force de lire au passageLa ligne de vie dans ta mainJ'ai la même sur mon visageQui creuse elle aussi son cheminTour à tour inquiètes et sereinesLes années s'écoulent sans bruitLaissant comme un manteau de laineSur tous les hivers de nos viesLe cœur endurci d'une écorcePour rester plus tendre au dedansMon âme a puisé dans ta forceUn souffle à l'épreuve du tempsA force d'aimer davantageL'amour s'est écrit dans tes yeuxVieillir est le plus beau voyageQui nous reste à faire tous les deuxEt plus notre temps s'amenuiseEt plus notre ciel s'agranditSouvent d'un chagrin qui nous briseRenaît un oiseau qui nous suitLe jour où j'ai vu ton sourireJ'ai su que le monde était beauJ'ai cherché les mots pour le direMon cœur a jailli du piano...Et si les saisons nous protègentDepuis que tu dors dans mes brasJe sais de plus grands privilègesQue ceux des seigneurs et des RoisDix ans de poèmes en bataillesQue nous étrennons notre amourPerpétuelles fiançaillesQui m'étonnent encore chaque jourA force de lire au passageLa ligne de vie dans ta mainJ'ai la même sur mon visageQui creuse elle aussi son chemin...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog