exibições 212

La rumeur

Yves Duteil


La rumeur ouvre ses ailesElle s'envole à travers nousC'est une fausse nouvelleMais si belle, après toutElle se propage à voix basseÀ la messe et à midiEntre l'église et les glacesEntre confesse et confitLa rumeur a des antennesElle se nourrit de cancansElle est bavarde et hautaineEt grandit avec le tempsC'est un arbre sans racinesÀ la sève de veninAvec des feuilles d'épinesEt des pommes à pépinsÇa occupe, ça converseÇa nourrit la controverseÇa pimente les passionsLe sel des conversations...La rumeur est un microbeQui se transmet par la voixSe déguise sous la robeDe la vertu d'autrefoisLa parole était d'argentMais la rumeur est de plombElle s'écoule, elle s'étendElle s'étale, elle se répandC'est du miel, c'est du fielOn la croit tombée du cielJamais nul ne sauraQui la lance et qui la croit...C'est bien plus fort qu'un mensongeÇa grossit comme une épongePlus c'est faux, plus c'est vraiPlus c'est gros et plus ça plaîtCalomnie, plus on niePlus elle enfle se réjouitDémentir, protester,C'est encore la propagerElle peut tuer sans raisonSans coupable et sans prisonSans procès ni processionSans fusil ni munitions...C'est une arme redoutableImplacable, impalpableAdversaire invulnérableC'est du vent, c'est du sableElle rôde autour de la tableNous amuse ou nous accableC'est selon qu'il s'agitDe quiconque ou d'un amiUn jour elle a disparuTout d'un coup, dans les ruesComme elle était apparueÀ tous ceux qui l'avaient crue...La rumeur qui s'est tueNe reviendra jamais plusDans un cœur, la rancœurNe s'en ira pas non plus.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog