{Les Enfoirés - Les Restos du cœur 86avec Yves Montand, Michel Platini, Nathalie Baye,Jean-Jacques Goldman, Michel Drucker et Coluche.}</small>Moi, je file un rancardA ceux qui n'ont plus rienSans idéologie, discours ou baratinOn vous promettra pasLes toujours du grand soirMais juste pour l'hiverA manger et à boireA tous les recalés de l'âge et du chômageLes privés du gâteau, les exclus du partageSi nous pensons à vous, c'est en fait egoïsteDemain, nos noms, peut-être grossiront la listeAujourd'hui, on n'a plus le droitNi d'avoir faim, ni d'avoir froidDépassé le chacun pour soiQuand je pense à toi, je pense à moiJe te promets pas le grand soirMais juste à manger et à boireUn peu de pain et de chaleurDans les restos, les restos du cœurAutrefois on gardait toujours une place à tableUne soupe, une chaise, un coin dans l'étableAujourd'hui nos paupières et nos portes sont closesLes autres sont toujours, toujours en overdoseJ'ai pas mauvaise conscienceÇa m'empêche pas d'dormirMais pour tout dire, ça gâche un peu le goût d'mesplaisirsC'est pas vraiment ma faute si y'en a qui ont faimMais ça le deviendrait, si on n'y change rienJ'ai pas de solution pour te changer la vieMais si je peux t'aider quelques heures, allons-yY a bien d'autres misères, trop pour un inventaireMais ça se passe ici, ici et aujourd'hui

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog