J'ai bien reçu tous vos messagesJe vous ai lu page après pageJe sais vos hivers et vos matinsEt tous ces mots qui vous vont si bienEn quelques phrases, en quelques lettresIl me semble si bien vous connaîtreOn écrit bien mieux qu'on ne ditOn ose tout ce que la voix bannitMais vous désirez me rencontrerEt moi, j'ai si peur de tout gâcherNos confessions, nos complicitésComment garder tout ça sans rien casserNous ne nous parlerons pasNous oublierons nos voixNous nous dirons en silenceL'essentiel et l'importanceUtilisons nos regardsPour comprendre et savoirEt le goût de notre peauxPlus loquace que des motsNos bras ne tricheront pasNos mains ne mentiront pasMais surtout, ne parlons pasJe connais un endroit charmantTrès à la mode et très bruyantDe ces endroits où les solitudesSe multiplient dans la multitudeOn n'a qu'une envie, c'est d'en sortirVous n'aurez besoin que d'un sourireJe comprendrai qu'il est déjà tardNous irons boire un verre autre partNous ne nous parlerons pasNous oublierons nos voixNous nous dirons en silenceL'essentiel et l'importanceUtilisons nos regardsPour comprendre et savoirEt le goût de notre peauxPlus loquace que des motsNos bras ne tricheront pasNos mains ne mentiront pasMais surtout, ne parlons pasNous ne nous parlerons pas...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog