exibições 249

Dors, bébé, dors

Jean-Jacques Goldman


Dors, bébé, dorsBébé, dors, il pleut dehorsDors encoreDors, bébé, dorsBébé, dors, il pleut dehorsDors encoreIl n'est pas tard et le matinS'est perdu sur son cheminIl nous reste quelques heuresAvant que la nuit de meureDors, mon amour, dorsMon amour, dors, il pleut dehorsDors encoreDors, mon amour, dorsMon amour, dors, il pleut dehorsDors encoreIl n'est pas tout à fait demainRien ne presse ce matinIl nous reste quelques heuresDe quiètude et de tièdeursEt moi, j'écoute les bruits de vos silencesDans notre ilôt de chaleur et de confianceQuand le soleil sera là, vous partirezParce que c'est comme çaAutre part, autres combatsD'autres que je connais pasEt je guetterai vos pasDors, bébé, dorsBébé, dors, il pleut dehorsDors encoreDors, bébé, dorsBébé, dors, il pleut dehorsDors encoreC'est tout juste l'aube et demainParesse un peu ce matinEt moi, pendant que je veilleJe surveille vos sommeilsSi vous saviez comme vos sommeilsVeillent sur mes trop longues veilles

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog