Il faudra que tu sois douceEt solitaire aussiIl te faudra gagner pouce à pouceLes oublis de la vieOh, tu seras jamais la reine du balVers qui se tournent les yeux éblouisPour que tu sois belle, il faudra que tu le deviennesPuisque tu n'es pas née jolieIl faudra que tu apprennesA perdre, à encaisserTout ce que le sort ne t'a pas donnéTu le prendras toi-mêmeOh, rien ne sera jamais facileIl y aura des moments mauditsOui, mais chaque victoire ne sera que la tienneEt toi seule en sauras le prixC'est ta chance, le cadeau de ta naissanceY a tant d'envies, tant de rêves qui naissent d'une vraiesouffranceQui te lance et te soutientC'est ta chance, ton appétit, ton essenceLa blessure où tu viendras puiser la force et l'impertinenceQui t'avance un peu plus loinToi, t'es pas très catholiqueEt t'as une drôle de peauChez toi, les fées soi-disant magiquesOnt loupé ton berceauOh, tu seras jamais notairePas de privilège héritéEt si t'as pas les papiers pour être fonctionnaireTout seul, apprends à fonctionnerC'est ta chance, ta force, ta dissonanceFaudra remplacer tous les "pas de chance" par del'intelligenceC'est ta chance, pas le choixC'est ta chance, ta source, ta dissidenceToujours prouver deux fois plus que les autres assoupisd'evidenceTa puissance naîtra làC'est ta chance, le cadeau de ta naissanceY a tant d'envies, tant de rêves qui naissent d'une vraiesouffranceQui te lance et te soutientC'est ta chance, ton appétit, ton essenceLa blessure où ti viendras puiser la force et l'impertinenceQui t'avance un peu plus loin

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog