Je ne sais pas pourquoiJ'suis entréeLa porte était ouverteC'était amorcéAvec ce regard qui me flingueLe temps de le direBang bangY a quelque chose d'autreTout m'échappe aujourd'huiJ'ai encore ce point dans les côtesJe pense que je vaisMe coucher quelques heuresAprès ça je prendrai bien l'airUn peu d'airÀ ce soirChéri, chériÀ ce soirC'est drôle quand je penseÀ tes phrasesSi bien tournées, bien en phaseEn plus maintenant quand j'les lisJ'ai envie de tuerMe tuer aussiJ'ai cherché une médailleEn or pour t'offrirT'as tout supportéÀ l'entendre direMoi aussi, je suis prêteAu grand compromisJe me mets en étatMes genoux se plientÀ ce soirChéri, chériÀ ce soirMardi matin, huit heures trenteOn s'écrit maintenantJe l'ai dans le ventreEntre nous, faut le dire, c'est finiJe pense que tu le saisJ'ai mal aussiElle l'a pris dans ses brasElle l'a serré très fortIl s'est mis à pleurer comme un gosseEt dans leur tête, et sur la bande-sonLa musique, je te raconte pasComment ça montaitÀ ce soirChéri, chériÀ ce soirCompte sur moi

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog