Marie quand je t'ai connue tu portais des robes a fleursMarie des rubans de couleurMarie tu habitais la vieille ferme auprès du grand pontMarie tu gardais des moutonsMarie tu portes aujourd'hui des robes en lame d'argentMarie tu ne gardes pas plus d'une nuit tes amantsMarie a la messe du dimanche tu apportais des fleursMarie tu priais le seigneurmaris quand tu arrivais au bal sur ton vieux veloMarie on sifflait dans ton dosMarie tu es aujourd'hui plus connue que le seigneurMarie c'est toi qui conduis tes autos a cent a l'heureMarie on voit ta photo dans la presse du dimancheMarie tu nous as bien trompesMarie tu es retournée a la messe du dimancheMarie tu t'es mariée dans une belle robe blancheMarie quand je t'ai connue tu portais des robes blanchesMarie des rubans de couleurAujourd'hui on voit ta photo dans la presse du monde entierMarie tu nous a bien trompes

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog